La fin du Sonisphere France ?

C’est dans un message sur sa page facebook (voir ici) que le Sonisphere France nous annonce qu’il n’y aura pas d’édition 2015. Le message nous dit même qu’il n’aura plus lieu en France. Le Sonisphere existe maintenant depuis 2009 (avec une première édition en France en 2011). Il a eut lieu dans 15 pays depuis sa création, avec comme têtes d’affiche principales Metallica (qui a fait 26 éditions sur 45) et Iron Maiden (16 éditions), et c’est son principale défaut. Le festival est jeune, et n’a pas encore un public fidèle. Le fait qu’il n’ait pas lieux tous les ans n’aide pas… Et il semble que si aucun de ces deux groupes n’est à l’affiche, alors le festival a du mal à fonctionner (cf l’annulation du Sonisphere UK 2012).

Il faut savoir que la compagnie qui a créé la franchise Sonisphere, Kilimanjaro, est maintenant détenue à 51% par DAEG, qui organise cette année les festivals Allemagne Der Ring – Grüne Hölle Rock, Le  Rockavaria Festival 2015, le  Rock in Vienna 2015, le Rock The Ring 2015 , le Suisse Sonisphere Swiss 2015, ainsi que beaucoup de concerts/événements. Il ne serait donc pas étonnant que le festival revienne l’année prochain (ou plus tard) en France, sous un autre nom, et partageant des groupes avec un ou plusieurs de ces événements.

Voici le message posté hier par le Sonisphere France : « Bonjour à tous,
vous êtes nombreux à nous poser la question depuis quelques semaines d’un éventuel retour du Sonisphere dans l’hexagone en 2015. Les conditions ne sont malheureusement plus réunies pour assurer une nouvelle édition en France, où le festival n’aura donc plus lieu.
Sachez toutefois que nous continuons à travailler d’arrache pied sur l’organisation d’un événement Rock/Metal. En attendant, nous vous souhaitons à tous de bonnes fêtes de fin d’année et vous remercions encore pour votre fidélité.
L’histoire n’est pas finie … »

 

06/06/2015 Sonisphere Swiss 2015 @ Biel, avec  Muse

Muse @ Sonisphere Suisse 2015

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.