Retour sur le concert d’Amon Amarth à l’Olympia

Amon Amarth @ Olympia, Paris

Retour sur cette soirée avec  Hell,  Carcass et  Amon Amarth. La salle est magnifique, et riche en histoire. Cependant, elle n’a pas l’habitude d’abriter des soirées aussi violentes! Le concert de ce soir n’est pas complet mais bien remplie (on ne devait pas être loin du sold out). Cette date s’inscrit au milieu de la tournée des Suédois pour promouvoir leur dernier album : Deceiver of The Gods. Après une tournée des festivals 2013, avant une tournée Australienne, avant une grosse tournée nord américaine, et avant de revenir en Europe pour les festivals 2014 (déjà 5 dates annoncées). Autant dire que l’emploie du temps des vikings est chargés !

On commence la soirée par Hell, qui vient défendre ce soir son second album : Curse & Chapter. Les britanniques joueront 5 morceaux, avant de laisser la place à Carcass.

Au niveau décor nous avons un grand fond de scène, ainsi que 2 écrans. Le public en redemandera. Bonne ambiance. Il est étonnant de voir le groupe en première partie d’Amon Amarth, alors qu’ils auraient pu faire une tournée en tête d’affiche. Suite à une interview sur shootmeagain, on apprendra que cela leur a été conseillé car ils ne savaient pas que leur dernier CD se vendrait autant. Du coup le groupe prépare déjà sa prochaine tournée en Amérique du nord avec The Black Dahlia Murder. Nous pourrons aussi les retrouver cet été en Europe pour quelques festivals (Fortarock 2014Hellfest 2014Summer Breeze 2014). Le groupe se retire vers 21h15, devant une salle bien remplie.

Set List :

Buried Dreams
Incarnated Solvent Abuse
Unfit for Human Consumption
Genital Grinder / This Mortal Coil
Cadaver Pouch Conveyor System
Corporal Jigsore Quandary
Captive Bolt Pistol
Ruptured in Purulence / Heartwork

Une petite pause de 20 minutes et c’est repartie pour la tête d’affiche de la soirée : Amon Amarth !

Amon Amarth Olympia

Pas de drakkar comme la dernière fois ou je les ai vu, mais un escalier avec un fond de scène un peu en hauteur. 3 fonds de scènes magnifiques pourront être admirés au cour de la soirée. 2 grandes runes viendront se positionner de chaque côté de la scène, et s’éclaireront de différentes couleurs en fonction des titres joués par le groupe. Entre 2 chanson Anders Hansson se désaltérera en buvant à sa corne, sans oublié de dire « santé » à chaque fois. Il remerciera à plusieurs reprise la foule pour son énergie, et demandera de temps en temps en Français « ça va bien » ?

Le concert est intense. La fosse bien active. Une pause de quelques dizaines de secondes viendra calmer tout le monde, avant de commencer à voir des éclaires. Le groupe enchaîne sur Twilight of the Thunder God, avant de conclure sur The Pursuit of Vikings. Le concert est déjà terminé.

Set List :

Father of the Wolf
Deceiver of the Gods
Death in Fire
Free Will Sacrifice
As Loke Falls
Runes to My Memory
Varyags of Miklagaard
Cry of the Black Birds
Guardians of Asgaard
Destroyer of the Universe
War of the Gods

Twilight of the Thunder God
The Pursuit of Vikings

Le concert est déjà terminé ? Seulement 1h15 ? Je reste un peu sur ma faim. Même si la soirée était très sympa, un set d’headliner si court reste frustrant. Heureusement que nous pourrons retrouver le groupe en festival l’été prochain. Ils ont déjà été annoncé aux festivals suivants :

–  Wacken Open Air 2014
–  Brutal Assault 2014
–  Bloodstock Open Air 2014
–  Elbriot Festival 2014
–  X Rock Fest Open Air 2014

Amon Amarth Olympia